Archives pour l'étiquette vivre au présent

Le bien-être en conscience de soi

Découvrir votre dimension intérieure

La pleine conscience est avant tout un chemin de vie, où chacun cueille au quotidien les fruits et les clés qui éclairent son esprit.

Pour évoluer vers cette conscience étendue, trois axes doivent être identifiés :

Vivre au présent,

Être conscient du fonctionnement de notre mental,

Aller vers soi.

Entre paix et douleur, notre parcours fluctue en dents de scies. La pleine conscience y apporte un regard clair , pour agir avec un meilleur discernement.

Les outils de connaissance de soi 

 

Pleine conscience : Présence à soi par la Méditation.

Développement de l’intuition : L’écoute de son intériorité.

Joie en conscience : Être vrai avec soi et son potentiel.

Conscience de cœur : A l’écoute de l’amour qui est en nous.

Base relationnel thérapeutique : Bases élémentaires

Le relation humaine, c’est 50% de l’efficacité d’une thérapie.

Vivre au présent

C’est la première porte d’accès à une juste observation du monde et de soi. C’est lâcher prise sur le passé, comme sur le futur, pour être en pleine conscience.

Ainsi nous pouvons constater et découvrir la vie dans son mouvement réel. Toute notre vie ne se déroule qu’au présent, le passé et le futur ne sont que concepts intellectuels.

 Identifier notre fonCtionnement mental

La gestion de notre mental, c’est retrouver notre liberté d’esprit, comme apprendre à conduire une Ferrari. C’est comprendre les fonctions de notre ego, de notre esprit créatif, pour en être conscient et poser un regard « juste » sur soi.

Une pleine conscience

La pleine conscience est semblable à une vision éclairée voyant au travers des idées préconçues, pour percevoir le monde dans sa plus pure réalité, dans « ici et maintenant ».

C’est un élément fondamental permettant à l’homme d’évoluer, un juste regard intérieur, indispensable aux étapes de notre compréhension. La pleine conscience est semblable à un esprit éclairé, illuminé ou éveillé.

Il s’agit aussi de se détacher de nos conditionnements sociaux et personnels. La conscience est bien représentée dans les imageries anciennes par l’ermite, un sage qui éclaire d’une lanterne son chemin afin éviter les obstacles.

La pleine conscience a besoin d’un cerveau disposé à accueillir ce qui se présente à lui. D’où la nécessité de ne pas être en surabondance de réflexions, tel un torrent de pensées. C’est bien dans un certain espace libre que nous pouvons vivre et nous mouvoir. Dans l’espace de notre tête, il est de même. C’est ainsi que notre créativité et nos potentiels pourront émerger.

« Offrons à notre mental l’occasion d’être plus disponible à la réalité du moment, soyons là où tout se passe et non là où tout se pense. » Florel

Extrait du livre, notre chemin de vie en pleine conscience. Florel Viardot auteur conférencier, conseiller bien-être et gestion mentale